Allégement des couts pour les mutuelles grâce à la chimiothérapie orale

Devis mutuelle-comparatif mutuelle comparatif mutuelle-tarf mutuelle-devis mutuelle-souscripition assurance santé et mutuelle-le meilleur tarif mutuelle et assurance sante
Assurance

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

MUTUELLE - comparatif mutuelle

Assur1max, l' assurance d' etre bien informé pour sur la chimiotherapie oraleles mutuelles et l assurance maladie

Selon une étude de l'INSERM, le coût moyen du cancer du poumon en France, serait de 12 518 € par patient, pour tous les types des cancers du poumon confondus. Ce chiffre est donc une moyenne de la somme de
-13 969 € pour les 78% malades atteint d'un cancer du poumon appelé "non à petites cellules" (CPNPC) et de
-7 369 € chez les 22% malades atteint d'un cancer du poumon à petite cellule (CPPC).
Le coût du traitement plus élevé dans le premer groupe des patients (CPNPC) s'explique par une survie et une durée de chimiothérapie plus longues (51% du coût dans le groupe CPNPC correspond aux soins palliatifs, avec jusqu'à sept lignes de chimiothérapie, contre 41% pour le groupe CPPC).
Cela constitue en effet un coût considérable pour l'Assurance maladie mais aussi pour les mutuelle santé.  Les coûts les plus importants résultent bien évidemment de la chimiothérapie. C'est pour quoi la généralisation de la chimiothérapie orale pourrait présenter des avantages considérables pour tous le monde ou presque. Elle consiste à avaler simplement chez soi, au travail, ou ailleur et selons la préscription médicale des comprimés contenant le traitement chimio-thérapeutique. Elle est déjà disponible mais peu pratiquée, présentant un manque à gagner pour les hôpitaux. Or en plus de soulager l'Assurance maladie et les mutuelles, c'est surtout le patient qui en bénéficirait, avec moins de visites à l'hôpital, et un traitement moins lourd et plus facile à vivre dans l'ensemble.