REMBOURSEMENT DENTAIRE

Devis mutuelle-comparatif mutuelle comparatif mutuelle-tarf mutuelle-devis mutuelle-souscripition assurance santé et mutuelle-le meilleur tarif mutuelle et assurance sante
remboursement dentaire

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

comparatif mutuelle assurance santé COMPARATIF MUTUELLE GRATUIT - SANS ENGAGEMENT
 
 
 
Les réponses a vos questions mutuelle santé

Assur1max.com, pour trouver de bons remboursements


Les soins dentaires font l’objet de dispositions spéciales pour les assureurs.

 

Remboursement des soins courants.

 

Les assureurs et les mutuelles catégorisent le remboursement dentaire en fonction des soins effectués.

 

En cas de soins courants, l’adhérent peut avoir un remboursement dentaire plus facilité par rapport aux implants. Il y a un écart financier important entre le remboursement dentaire des soins simple et les soins lourds.

 

Les soins qualifiés de courants ou simples sont les détartrages et les soins des caries. Le remboursement dentaire commence à augmenter dès que les mutuelles prennent en charge les prothèses. La base de remboursement dentaire d’un bridge à trois éléments peut être trois fois plus chère que celle d’une couronne.

 

Implants dentaires et remboursement.

 

Aucun remboursement dentaire n’est effectué par la sécurité sociale pour les implants. Des mutuelles dites « de luxe » ont des propositions de participation aux traitements des implants. Dans ce cas, elles ne font plus de remboursement dentaire mais par contre offre des forfaits tarifaires remodelés.

 

Orthodontie

 

L’orthodontie n’est sujette à un remboursement dentaire que pour les patients de moins de 16 ans avec la sécurité sociale. Pour les adultes, ils ne peuvent compter que sur les mutuelles pour espérer un remboursement. Comme l’orthodontie nécessite un suivi régulier sur une période d’au moins 6 mois, les mutuelles proposent des contrats spéciaux pour éviter de faire de grosses dépenses. Selon le cas, la base de remboursement dentaire pourra se faire par semestre ou par an.

 

Cas spéciaux

 

Mis à part les enfants de moins de 16 ans, les personnes travailleurs non salariés ou les bénévoles bénéficient des prérogatives de la loi Madelin pour les prises en charge des soins dentaires. Les personnes dites seniors, qui ont plus de 55 ans, auront aussi un régime spécial en fonction de leurs revenus et des soins nécessaires.