Retraite à l étranger et remboursements santé

Devis mutuelle-comparatif mutuelle comparatif mutuelle-tarf mutuelle-devis mutuelle-souscripition assurance santé et mutuelle-le meilleur tarif mutuelle et assurance sante
Assurance

Mutuelle

Defiscalisation

Rachat credit

Assurance chien

Les réponses a vos questions mutuelle santé

Assur1max, l' assurance d' etre bien informé sur le remboursement mutuelle santé

Retraite à l’étranger : la Sécu et ma mutuelle vont-elles rembourser ?
Les retraités français sont aujourd' hui de plus en plus nombreux à décider de passer une partie de leur retraite à l' étranger. Cependant cela peut avoir des consequences sur leur droit aux remboursements des frais de santé aussi bien par la Sécurité Sociale que par leur mutuelle santé, en cas de problème à l'étranger.
Regardons de plus près les règles de remboursement des frais réalisés à l' étranger par la Sécurité sociale. Cette dernière ne rembourse que les frais survenus lors des séjours temporaires à l'étranger (vacances, voyages professionnels). Elle ne remboursera donc pas les frais qui auraient pu être réalisés en France, ni ceux réalisés hors vacances ou séjours professionnels.
De plus, selon le réglement de la Sécurité Sociale, on séjourne de manière stable dans un pays à partir de plus de 3 mois de résidence par an. Quelqu' un qui séjourne plus de 3 mois par an à l' étranger pourrait donc être considéré comme un expatrié et se voir refuser le remboursement de ses soins médicaux effectué à l' etranger.
Autant que les frais d' une consultation ou de quelques examens ne devraient pas poser de problème, autant la Sécurité Sociale pourrait refuser de payer une hospitalisation d' un français résidant plus 3 mois dans l' année à l'etranger en estimant qu' il n'est plus résident français, même si il contiue à payer ses impôts et ses charges en France.
De plus si la Sécurité Sociale refuse de rembourser, la mutuelle refusera aussi puisque dans tout les cas elle rembourse en complément de la Sécurité Sociale.
Il vaux donc mieux bien se renseigner auprès de son Régime Obligatoire et de lire en détail les conditions générales de votre contrat de mutuelle.